Vous êtes ici : INFO : COVID-19 Aménagements des épreuves des examens nationaux

Aménagements des épreuves des examens nationaux

diplome bac brevet

Jean-Michel BLANQUER vient d’annoncer les dispositions prévues pour la passation des examens. Il rappelle que cela concerne plus de 2 millions d’élèves.

Pour les élèves de 3ème :

  • On retiendra la moyenne des notes obtenues au cours des 3 trimestres.
  • On ne comptabilise pas les notes obtenues en période de confinement.
  • Les cours auront lieu jusqu’au 4 juillet dans l’hypothèse d’un retour à la normale courant mai ou juin.
  • L’assiduité jusqu’au 4 juillet est une condition sine qua non pour obtenir le brevet.

Pour les élèves de 1ère :

  • Pour les élèves en situation de handicap, l’aménagement des épreuves est maintenu.
  • Pour l’épreuve écrite de français, on retiendra la moyenne de toutes les notes obtenues en français pendant l’année, sauf les notes obtenues durant le confinement.
  • L’oral de français est théoriquement maintenu, et aura lieu à la fin du mois de juin ou au début du mois de juillet. Il y aura moins de textes (15 textes en filière générale, 12 textes pour la filière technologique).
  • Pour les E3C2 (Histoire, Géographie, Langues Vivantes, et Mathématiques en filière technologique) : moyenne de l’addition des notes E3C1 (obtenues en contrôle continu en 1ère) et E3C3 (obtenues en terminale).
  • Pour la spécialisation non conservée en terminale et l’enseignement scientifique, on retiendra la moyenne des notes obtenues dans l’année, sans les notes obtenues durant le confinement.

Pour les élèves de Terminale Générale ou Technologique :

  • On retiendra la moyenne des notes obtenues au cours des 3 trimestres.
  • On ne comptabilise pas les notes obtenues en période de confinement.
  • Les notes anticipées obtenues en 1ère sont conservées.
  • Les mentions sont maintenues.
  • Un Jury d’examen examinera au cas par cas les livrets des élèves, jugeant la motivation, le travail, l’assiduité etc…
  • L’assiduité jusqu’au 4 juillet est une condition sine qua non d’obtention du baccalauréat.
  • Pour les élèves obtenant entre 8 et 10, une session de rattrape sur le format habituel aura lieu en juillet.
  • Pour les élèves échouant au baccalauréat (moins de 8), sur décision d’un jury d’harmonisation, pourront être admis à participer à une session du baccalauréat sous sa forme habituelle en septembre.
  • Les candidats libres seront également acceptés à cette session de septembre.

Pour les Lycées Professionnels :

  • BEP/CAP/Bac Pro : ils seront validés sur la base du contrôle en cours de formation déjà passé, ainsi que sur l’examen du livret scolaire.
  • Idem pour les BTS mais plus de détails seront donnés dans quelques jours à ce sujet.
  • Les notes seront accordées par un jury d’examen d’harmonisation.
  • Idem pour les lycées agricoles.

S’il n’y a pas de retour à la normale dans certains secteurs, seules les notes des premiers et seconds trimestres seront prises en compte. Les professeurs donneront une appréciation concernant le troisième trimestre effectué en confinement, et le jury d’harmonisation viendra pondérer les moyennes en fonction de cette appréciation.

Toutes ces décisions s’appliquent également aux lycées à l’étranger.