Vous êtes ici : CEL. ENVIRONNEMENT Non catégorisé Remontée d'informations sur le survol aérien de Nozay

Remontée d'informations sur le survol aérien de Nozay

 

Certains Nozéens peuvent parfois constater que des avions survolent des secteurs de la commune non concernés par les couloirs aériens prédéfinis (centre village par exemple).

En effet, le Volume de Protection Environnementale (VPE) est un espace à l’intérieur duquel les avions au décollage ou à l’atterrissage doivent obligatoirement circuler. Un VPE définit, dans un plan horizontal et un plan vertical, un volume de l’espace aérien dans lequel les avions sont contenus au départ ou à l’arrivée des aéroports de Paris-Charles de Gaulle et Paris-Orly. Ces volumes permettent ainsi de canaliser les trajectoires des avions, amenant une réduction des nuisances sonores aux abords de ces aéroports.
Si un avion à réaction effectue une infraction en franchissant les limites des VPE de manière illicite, hors cas lié à la sécurité du vol, un procès-verbal est communiqué à la compagnie aérienne. Celle-ci sera alors assujettie au paiement d’une amende administrative recouvrée par l’Autorité indépendante de contrôle des nuisances aéroportuaires (Acnusa). L’amende peut ainsi aller jusqu’à 20 000 euros par vol concerné.

VPE

Selon le VPE de l’aéroport Paris-Orly associé aux départs face à l’Ouest, la commune de Nozay ne devrait pas être survolée. Seul le lieu-dit Fretay fait partie des zones délimitées par le Plan de Gêne Sonore (PGS). 

VPE depart face à louest

Comme le montre la trajectographie ci-dessous sur une journée caractéristique avec départs face à l’Ouest, certains avions survolent tout de même la commune de Nozay. 

trajectographie face à louest

La cellule environnement de la Mairie se charge de centraliser ces dysfonctionnements de trajectoire constatés par les administrés et d’interroger les autorités compétences (DGAC) sur leur raison éventuelle. L’objectif est de pointer les avions indélicats afin que leur compagnie puisse être rappelée à l’ordre, voire sanctionnée.


Nous avons besoin de vos signalements !

Envoyez-nous par mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..fr :
-    le jour, l'heure et la minute du survol constaté sur la commune,
-    l’endroit survolé / celui où vous vous trouviez lors du survol, et la direction de l’avion
-    et précisez s’il s’agit d’un avion bruyant, d’une trajectoire inhabituelle, d’une altitude anormale ou encore une fréquence anormale.


Pour information, les avions à hélices sont autorisés à survoler l’ensemble de notre territoire ; heureusement, leur nombre est très limité.

Nous nous chargerons d’interroger en ligne, avec ces données, le serveur automatique du logiciel de visualisation VITRAIL, logiciel homologué par l'Autorité de Contrôle des Nuisances Aéroportuaires.

Attention : la consultation des informations est disponible uniquement pour les 60 derniers jours.

Plus d’informations : www.entrevoisins.org/


Rappel : Restrictions de nuit
Du fait de sa présence dans un environnement très urbanisé, un couvre-feu nocturne a été instauré sur l’aérodrome de Paris-Orly par décision ministérielle du 4 avril 1968. Ce couvre-feu interdit aux aéronefs équipés de turboréacteurs les atterrissages programmés entre 23h30 et 6h15 et les décollages programmés entre 23h15 et 6h.